Névrose hystérique: comment calmer une crise d’hystérie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Il n’est pas totalement rare de voir une personne de notre entourage d’être prise par une crise d’hystérie. Un tel comportement n’a peut-être rien d’exceptionnel, mais ce qui peut le rendre dangereux, c’est lorsqu’il s’aggrave. Cette névrose hystérique touche bon nombre d’individus, hommes comme femmes. Elle se caractérise par le passage du corps dans un état de conflit psychique.

Névrose hystérique: comment calmer une crise d'hystérie ?

Lorsqu’elle est atteinte d’hystérie, la personne développe un langage corporel différent de celui qu’on lui connaît habituellement et durant lequel il extériorise ses sentiments inconscients. Les conséquences d’un tel état d’hystérie sont nombreuses et peuvent s’avérer inquiétantes pour la personne touchée ainsi que pour ses proches.

Heureusement, il est possible de comprendre les causes de la névrose hystérique et de proposer les remèdes adéquats pour calmer la crise d’hystérie. On vous en dit plus dans cet article !

Les caractéristiques de la névrose hystérique

Quand un individu est pris de névrose hystérique, il développe une autre personnalité qui se reflète à travers diverses caractéristiques.

  • Il se met en colère pour tout ou rien.
  • Il devient égocentrique et somatique.
  • Il perd parfois la connaissance.
  • Il devient mythomane pour faire passer ses idées et opinons, être aimé et apprécié par son entourage.
  • Il a une tendance hypocondriaque.
  • Il a tendance à se montrer exubérant et a toujours besoin de se mettre en avant.
  • Dans plusieurs situations, il a tendance à théâtraliser, à dramatiser et se mettre en scène chaque fois que c’est possible.
  • Il pousse à l’érotisme les liens sociaux qu’il a avec les gens.

Par ailleurs, il a tendance à établir des relations de manière fictive.

Le traitement à envisager pour calmer une crise d’hystérie

Le traitement et le soulagement d’une crise d’hystérie sont assez complexes. Dans un premier temps, il convient d’adopter un comportement compréhensif et impartial. Pour soulager une crise d’hystérie, l’un des traitements les plus connus repose sur la prise d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs. Cela participe à atténuer le stress ou l’anxiété que subit le névrosé. Ce traitement agit principalement sur l’angoisse associée à cette crise d’hystérie.

Les anxiolytiques sont particulièrement efficaces lors de l’apparition de symptômes tels que la spasmophilie, la crise de nerfs ou l’hypocondrie. Il faut tout de même préciser que la prise d’anxiolytiques n’est pas sans effet secondaire. On note par exemple des troubles de mémoire ou un accès confus.

Pour traiter la névrose hystérique, il peut également être utile d’hospitaliser le malade et éventuellement recourir à une psychothérapie. Cette dernière solution est grandement utile dans une situation de crise d’hystérie.

Le comportement à avoir pour calmer un individu hystérique

Votre ami, conjoint, collègue, frère ou sœur peut se retrouver pris d’une crise d’hystérie. Dans ce cas, il est important de savoir comment se comporter à son égard pour le calmer. La première chose à savoir, c’est qu’il faut éviter est de critiquer et de vous énerver. La névrose hystérique peut affecter tout type d’individus, cela va s’ancrer alors dans son caractère propre.

Vous ne pourrez alors pas changer cela. Alors en vous mettant en colère, vous contribuez en même temps à accroître la crise de nerfs ou de larmes chez la personne névrosée. D’autres types de comportements dangereux peuvent ainsi se réveiller. Montrez-lui de l’affection, de l’attention et aidez le à se calmer de manière concrète.


Lisez aussi:

Névrose familiale: quand un secret de famille devient toxique

Névrose infantile chez l’adulte: quelle solution ?